Mexique : le bilan, calmement

Et oui, déjà l’heure du bilan ! En même temps ça fait plus de trois mois que je suis rentré, au rythme d’un article par mois… En espérant que le blog, qui sera privé d’un récit bolivo-péruvien pour la 2ème année consécutive et qui n’a même pas eu droit à sa petite escapade outre-Manche habituelle pour le Tournoi des VI Nations, retrouve bientôt sa production « habituelle » !

Alors le Mexique c’était comment ?

C’était bien.

Oui c’est ce qui ressort globalement des articles précédents. Comme ça, j’aurais tendance à dire que c’est un de mes meilleurs voyages. Peut-être à relativiser : je suis parti un peu plus longtemps que d’habitude, à une période inhabituelle (fêtes de fin d’année), et bien sûr le contexte général : très peu de voyages depuis un an, des restrictions à gogo en France, un manque de dépaysement, de vie sociale, d’activités… et d’un coup je passe plus de trois semaines dans un pays qui s’en bat les couilles du covid, où presque tout est ouvert, en retrouvant au passage la p’tite Emilie qui débutait son tour du monde… Forcément, ça change !

Mais au-delà de ça, ce que j’ai apprécié du Mexique, c’est sa diversité. Certes au prix de beaucoup de transports, j’ai pu voir, pêle-mêle ; des villes, avec leurs bâtiments, leurs églises, leurs ruelles colorées…

Le côté « artistique » n’a pas été complètement abandonné non plus : que ce soit en musées, en galeries d’art ou en artisanat local, il y a de quoi faire.

Difficile de ne pas évoquer les ruines, les civilisations aztèques et mayas ayant vécu sur une partie de ce qui est le Mexique aujourd’hui. Avis perso : même si Monte Alban, Uxmal, et bien sûr Chichen Itza étaient bien sûr formidables, faire une tournée des temples pendant une semaine m’aurait vite fatigué… Malgré un petit regret de pas être allé à Palenque. Pour une autre fois, l’état du Chiapas ?

Coincé entre le Pacifique et l’Atlantique sans oublier ses nombreux cenotes, le Mexique est bien sûr le paradis de ceux qui aiment l’eau. Pas d’activité aquatique pour moi, « juste » de la baignade, mais les amateurs de surf, pêche, plongée, etc… y trouveront leur compte aussi.

Un voyage sans rando, pour moi, n’est pas un voyage, mais des vacances. On a eu quelques petites balades (Colima, les plages cachées du Jalisco…) mais un des grands moments du séjour restera l’escalade du volcan Paricutin et l’étape dans ce petit coin paumé où nous étions les seuls gringos à la fête du village, sans personne qui parle anglais.

Reste un point que je n’ai pas énormément abordé ici : la gastronomie ! J’aime manger épicé – pas en même temps – et la cuisine mexicaine est parfaite pour moi. Des galettes de maïs à toutes les sauces, du piquant partout… Ca manque parfois de diversité (surtout dans les légumes, oh zut) mais chaque région a « sa » spécialité. La cuisine de Oaxaca et ses « moles » ou ses desserts au chocolat n’a rien à voir avec la gastronomie yucatèque moins épicée (comme le cochinita pibil ou le queso relleno). Globalement, les végétariens y trouveront leur compte aussi, même si ça risque de manquer un peu de diversité (et que manger des oeufs donne un peu plus d’options). Enfin, côté boissons, on se ravit que le pays soit un gros producteur de café tandis qu’en soirée, le mezcal, la tequila, les cocktails (la margarita en tête) passent mieux que… que la bière locale qui est quand même pas terrible…

Difficile de ne pas reparler de l’Activité avec un grand A du séjour : assister à la naissance des bébés tortues et à leur départ pour l’océan sur une plage proche de Puerto Escondido… Pour le coup, à part le moment où on a cru que la France allait perdre contre le Tonga au Japon, je suis pas sûr d’avoir eu mieux en émotions dans un voyage précédent.

L’autre grand moment du séjour restera ce réveillon à Puerto Vallarta, un moment hors du temps alors que les français étaient en plein couvre-feu avec plein de trucs fermés. Et encore plus que la soirée, difficile d’oublier cet after où l’on s’invite par hasard chez des mexicains pour faire un karaoké en espagnol avec un toulousain rencontré sur place !

Bref, ça faisait du bien de reprendre l’avion. Et on remet ça fin mai (mais moins loin) si tout va bien ?

Le point budget :

C’est la première fois que je pars trois semaines complètes, mon « record » étant à deux semaines et demi. Et malgré le vol un peu cher, le budget est resté raisonnable grâce aux petits prix sur place : 1.900€ en tout. Dans le détail :
560€ pour le vol : tarif un peu cheaté car en réalité on était à 760 ! Il restait 200€ sur mon avoir « Iberia » après le voyage au Pérou annulé ; j’ai déjà re-réservé le vol pour le Pérou en mai 2021, et le nouveau vol étant moins cher que l’ancien, j’ai pu utiliser la différence pour le Mexique… A voir si j’arriverais à refaire la même puisque le Pérou est à nouveau décalé d’un an…
110€ pour le trajet à Toulouse-Blagnac d’où je partais (péages, essence, et surtout parking sur place) ;
440€ de transport sur place, budget élevé mais en même temps j’ai fait de sacrés distances… Ca inclut tous les bus, taxis, uber, ainsi que les trois vols internes, et la location de voiture à Oaxaca.
210€ d’hébergement : tarif très correct pour au total 18 nuits payantes sur place (ainsi que 2 nuits en avion et 2 nuits dans un bus), 11 balles la nuit en moyenne, surtout que le petit-dej était souvent inclus.
130€ d’activités dont le plus gros concerne les sites mayas du Yucatan (Uxmal, Chichen Itza). Le reste pour le tour organisé près des volcans à Colima, la distillerie de Tequila, l’entrée à Monte Alban et les tortues.
– par déduction, 450€ pour boire et manger, mais aussi tout le reste du genre les courses, les boîtes, les achats de souvenirs, de fringues ou matos (j’ai du racheter des écouteurs sur place…), de médocs, les pourboires…

2 réflexions sur “Mexique : le bilan, calmement

  1. Normalement j’y vais en février 2022. Je dis bien normalement car on y va pour un mariage et ça déjà été décalé 2 fois… Je vais essayer de prendre 3 semaines pour y aller, plutôt que les 2 prévues, pour bien en profiter 🤞🤞 (enfin en profiter autant qu’on peut en 3 semaines…)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s