On va éviter les jeux de mots avec « Dubrovnik » ?

Fin du séjour ! Après une semaine dans la partie « centrale » du pays, nous rendons la voiture de location et montons dans un Flixbus à destination de Dubrovnik.

Particularité du trajet : si vous regardez la carte du pays, vous voyez que nous sommes sortis brièvement de Croatie pour rentrer en Bosnie-Herzégovine, où le chauffeur a d’ailleurs fait sa pause (à Neum), avant de re-rentrer en Croatie. Deux choses à savoir si vous faîtes ce trajet :
– un contrôle des pièces d’identité a eu lieu à chacun des deux changements de frontières ;
– la Bosnie n’est, contrairement à la Croatie, pas dans l’UE. Pensez à couper la 4G à l’approche de la frontière !

Cette petite bizarrerie devrait prendre fin avec la construction d’un pont quasiment terminée (peut-être terminée à l’heure où vous lisez ?) qui permettra de contourner la frontière, la seule solution actuelle étant : prendre un ferry jusqu’à la presqu’île de Peljesac, qui est ensuite reliée à la partie sud du pays.

Dubrovnik donc ! J’ai bien aimé cette ville même si je ne me vois pas passer une semaine entière là-bas, à moins d’y aller dans une optique plage/farniente. Beaucoup de touristes et le succès de la ville est en partie dû à la série Game of Thrones et aux nombreux lieux de tournage qu’on trouve dans la vieille ville :

La Porte Pile, principale entrée de la ville fortifiée, est aussi l’entrée de Port-Real dans la série. La petite plage à proximité est celle où a eu lieu la bataille de la Nera. Le musée etnographique,son entrée en tout cas, est celle du bordel de Little Finger. Le port a été le théâtre de plusieurs scènes, notamment les adieux entre Jon et Bran dans le dernier épisode. Et la rue des jésuites a accueilli la scène probablement la plus connue toutes saisons confondues : celle de la marche de la honte (ou walk of shame) à poil de Cersei Lannister.

Nous avons fait un « Game of Thrones Tour« , genre de city-walk mais avec un spécialiste du show qui nous livre tous les secrsts de tournage. Très intéressant pour avoir plein d’anecdotes ou pour remarquer certains détails qu’on aurait zappé sinon. Il nous montrait aussi des photos extraites de captures d’écran de certaines scènes pour montrer que l’arrière-plan était exactement celui que nous avions sous les yeux. Sans oublier, même si c’est davantage un gadget, la photo finale sur le soi-disant « vrai » trône de fer…

Bien sûr, même sans être fan de la série – dont je suis loin d’être un spécialiste – ça reste une ville très jolie et il est tout à fait possible de profiter de ces châteaux, remparts, escaliers, etc… même sans les associer à Port-Réal.

La « Cathédrale de l’Assomption de la Vierge Marie », par exemple, est juste une cathédrale.

Et même s’il y a sans doute des plages plus sympas en s’éloignant un peu de la ville ou en allant sur les îles au large, on trouve plusieurs plages en ville, ce qui fait du bien après une journée de marche dans les dédales de la ville fortifiée…

Les bonnes adresses :

Dubrovnik est globalement une ville bien plus chère que le reste de la Croatie. Les prix des restaurants sont quasiment des prix français, sans que ce soit forcément plus quali. Dans ce contexte, une adresse a quand même mérité sa mention ici…:

DBC – Dubrovnik Beer Company : à proximité de la gare routière et en-dehors de la partie historique/touristique de la ville, LA brasserie artisanale de la ville propose une grosse sélection de bières non filtrées et non pasteurisées, pas mauvaises du tout pour celles que j’ai goûté (l’IPA, la stout, et l’ambrée aux fruits rouges du moment…). Un burger bien gras ou des tapas pour accompagner ça et une bonne ambiance avec une équipe jeune et dynamique, que demande le peuple, à part peut-être un emplacement plus sympa ?

Le point budget :

Ce voyage au pays de Luka Modric et Davor Suker aura coûté environ 1.000€ :

  • 115€ pour le vol aller-retour + le parking à l’aéroport de Lyon ;
  • 185€ pour les déplacements sur place : le plus gros poste reste la location de voiture et tout ce qui va avec (essence, péages, parkings…), + le bus pour aller à Dubrovnik et quelques trajets en TEC ;
  • 270€ pour les hébergements ;
  • 100€ quasiment pour les visites, notamment Plitvice et Krka, ainsi que le tour « Game of Thrones » qui pèsent déjà presque 80€ à eux trois…
  • Ça nous laisse autour de 350€ pour manger, boire et ramener deux-trois bricoles (du vin notamment…), ce qui me semble plus que correct en ayant pris la plupart des repas au restaurant et n’ayant pas eu une seule journée sans une (ou plusieurs) petites bières !

…et au passage, on peut même dire que le voyage n’a coûté « que » 750€ puisque suite aux douze heures de retard sur le vol aller, Volotea nous a versé les 250€ d’indemnités légales prévues ! Un tarif canon, pas vrai ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s