Une banane à Split, un auvergnat à Hvar

Entre (ou après) les deux parcs nationaux, nous avons évidemment pris le temps de visiter la Croatie, que ce soit certaines de ses principales villes, des coins plus paumés, ou même une île. Un bon aperçu du pays donc, même si nous n’avons pas poussé jusqu’à la capitale Zagreb après avoir lu des avis divergents dessus.

Split était notre lieu d’atterrissage et souvent le passage obligé de pas mal de voyageurs : son aéroprt est desservi par la plupart des compagnies low cost, et sa position centrale et proche de la mer en fait un camp de base idéal. Nos déboires avec Volotea ont pas mal raccourci d’une après-midi le temps que nous avions prévu d’y rester, mais on a quand même pu visiter le centre historique qui consiste essentiellement au Palais Dioclétien. C’est une (grande) résidence fortifiée à l’intérieur de laquelle on trouve la plupart des sites importants de la ville, notamment la cathédrale Saint-Domnius et sa haute tour qui donne un bel aperçu de la ville.

Mais on trouve d’autres rues charmantes en-dehors du palais, que ce soit sur la Riva (le bord de mer), ou en montant dans les dédales tout en escalier qui mènent au parc Suma Marjan, l’autre point de vue incontournable du coin.

En sortant un peu de la ville, on se dirige vers la forteresse de Klis, non sans faire une première pause pour enfin manger cette fameuse banane à Split

Quand à la forteresse, il s’agit d’un des nombreux lieux de tournage de Game of Thrones que l’on trouve en Croatie et en l’occurence de Meereen, le palais conquis et occupé par Daenerys Targaryen.

Et à moins d’être un fan inconditionnel de la série, je pense que cette visite est largement dispensable… En effet le site est magnifique mais on le voit bien mieux de loin, quand on passe sur l’autoroute un peu en contrebas par exemple. A l’inverse, quand on est dans la forteresse (dont l’entrée à 60 kunas n’est pas donné si on compare aux prix croates habituels), on a un site vide, en travaux à certains endroits, et qui offre justement la vue sur l’autoroute au près ou la ville de Split au loin… Pour l’ambiance médiévale, y a mieux.

Etape suivante : en route pour une autre ville souvent utilisée comme camp de base central ou comme lieu de passage pour prendre le ferry vers les îles : Zadar.

Une configuration similaire à Split avec un hypercentre au milieu des fortifications qui concentre la plupart des lieux intéressants à visiter. La ville est principalement réputée pour son patrimoine religieux : la cathédrale Sainte-Anastasie, superbe à l’intérieur ; et l’église Saint-Donat qui est plutôt vide à l’intéieur mais jolie de l’extérieur, d’autant qu’elle est bâtie sur un forum romain dont les restes sont encore visibles.

Dans un tout autre genre, on trouve à proximité une attraction plus étonnante : l’Orgue des Mers. C’est une structure hydraulique qui émet de la musique en fonction des mouvements des vagues, et c’est très étonnant d’entendre ces sons sans voir d’où ça vient… Evidemment, l’expérience est uniquement sonore et non visuelle, il me sera donc difficile de la retranscrire en photo. Même si juste à côté on trouve aussi la « Salutation au soleil » qui consiste cette fois-ci à des jeux de lumière sur le sol à l’intérieur d’un cercle composé de panneaux solaires. C’est joli à défaut d’être très photogénique, une fois de plus.

Hormis Dubrovnik qui aura droit à un article entier prochainement, la seule autre ville qu’on a vue, rapidement, est celle de Sibenik. Son principal mérite est d’être très proche de Krka. Ca ressemble beaucoup à Split ou Zadar, en moins grand : une ville de bord de mer avec du dénivelé dès qu’on s’éloigne de l’eau, quelques parcs, beaucoup d’édifices religieux…

Quand vous chercher un itinéraire touristique à faire en Croatie, on vous conseille souvent d’aller sur une île. Il y en a plein selon qu’on préfère la nature, les plages, les activités aquatiques, la fête… Nous avons choisi d’aller faire un tour sur celle de Hvar qui semble être un bon compromis pour tout ça, et qui est (entre autres) connue pour sa photo de « l’arbre » qu’on trouve dans plusieurs guides de voyages…

Même si l’île n’est pas très grande, il y a quelques villes, comme… Hvar (l’oiginalité du nom n’est pas franchement au rendez-vous), qui accueille les bars branchés et les yachts de passage ; ou Stari Grad, un peu plus typique.

Comme la plupart des îles, on ne manque pas de plages. Nous en avions une « privative » à l’hôtel mais malgré tout très fréquentée, et nous avons aussi trouvé des endroits plus paumés comme la plage de Lucisca qui se mérite (aussi bien la route caillouté que le chemin en pente qui y descend).

Hvar est également réputé pour… son vin. Comme le reste de la Damatie, mais pas forcément comme toutes les îles. On voit beaucoup de vignes le long des routes. L’un des domaines les plus réputés de Hvar est « Zlatan Otok« , qui a la particularité de posséder une cave sous le niveau de la mer où vieillissent les bouteilles ! Cave que l’on peut librement visiter avant de s’attabler pour un petit apéro qui vient clore ce chapitre du voyage.

Les bonnes adresses :

la Bocca (Hvar) : pas le restaurant le plus typique qu’on ait essayé en Croatie… Mais l’Italie n’est pas si loin et reste généralement une valeur sûre partout dans le monde, quand c’est bien fait. Ce qui est le cas ici. De loin le plus rempli de tous les restos présents sur cette agréable place piétonne, mais aussi le mieux classé sur tripadvisor. Pas un hasard !

Boutique Hostel Forum (Zadar) : dommage pour ces longs couloirs blancs qui peuvent donner l’impression d’être dans un hopital (psychiatrique ?) parce que, pour le reste, cette auberge de jeunesse était parfaite… Des dortois plutôt intimistes, une situation parfaite juste en face de la cathédrale, plusieurs lieux communs sympas pour se poser… Repeignez les couloirs SVP !

Le troisième et dernier article sera dédié à Dubrovnik où se sont passés les derniers jours de ces vacances…

3 réflexions sur “Une banane à Split, un auvergnat à Hvar

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s