Top 10 des villes françaises

En période de disette niveau voyage – et en période trouble ou j’ignore si mes prochains départs seront assurés ou non…. – j’aime bien l’idée de ne pas laisser le blog à l’abandon. Et parce qu’entre deux voyages au Japon ou au Pérou il m’arrive de rester dans le coin, je vous propose aujourd’hui, un peu à l’image d’un Top 5 des parcs d’attractions qui avait rencontré son public (genre 38 lecteurs ?), un Top 10 des grandes villes françaises !

Histoire de ne pas spoiler la suite, sachez que l’article est illustré par une photo de Castres (sous-préfecture de l’Aveyron), une cité qui a son charme mais qui n’est pas dans le classement. Mais qui y serait sans doute si j’avais fait un Top 11. Ou pas.

10) Lille

Sévère ? Je sais que beaucoup de gens adorent cette ville… Et moi pas plus que ça. Ce style d’architecture, j’aime bien quand il y a des petits canaux au milieu comme à Bruges, mais là pas spécialement. Mêmes s’ils sont jolis, les monuments « stars » de la ville ne me font ni chaud ni (be)froid. Les rares écrins de verdure sont déserts, peu mis en valeur. Pas facile de s’y déplacer, pas celle où je suis le plus rassuré dans certaines rues. Quelques bons points : la cuisine du nord, c’est gras mais c’est bon. Et en plus léger, y a toujours les merveilleux de Fred ou les gaufres de Meert. Les bars sont assez animés aussi. Et pour une grande ville, les prix y sont tout-à-fait raisonnables pour tout.

TopVilles Lille

La bonne adresse : Les Compagnons de la Grappe, un resto résolument kitsch, mais on y va aussi pour ça et en connaissance de cause. Que des spécialités locales, bonnes et pas chers. Accessoirement je suis passé pour un con en demandant ce qu’était la tarte’o’chuk (et c’est la tarte au sucre…).

 

9) Rennes

Peut-être mérite-t-elle d’être mieux classée, car en l’ayant seulement visité le temps d’un week-end de demi-finales du Top 14, on ne peut pas dire que j’ai eu le temps de faire beaucoup de tourisme. Maintenant, autant la Bretagne est une région formidable avec de très beaux sites dans les côtes d’Armor ou le Finistère, autant Rennes est juste… la grande ville du coin. On saluera l’animation de sa rue de la soif, ses photogéniques maisons à colombages (pas moches, mais quand on en a vu une…) et la facilité d’y circuler en voiture par rapport aux autres, et on y restera une nuit avant d’aller visiter Saint-Malo ou admirer les falaises surplombant la Manche.

TopVilles Rennes

La bonne adresse : Roadside. Quand j’y suis allé, ce resto à burgers n’était pas ouvert depuis très longtemps (deux ans?) mais il m’avait laissé un super souvenir. En recherchant son nom pour écrire cet article, je m’aperçois qu’ils ont depuis ouvert six franchises dans d’autres villes du nord-ouest (Brest, Laval, Lorient…) et ce n’est sûrement pas un hasard !

 

8) Nantes

Un peu pareil que Rennes, mais en mieux ! Plusieurs écrins de verdure ainsi que les bords de l’Erdre, agréables pour une petite balade, m’ont laissé un souvenir correct. Les machines de l’Île amènent évidemment beaucoup de visiteurs et justifient sans doute un passage dans la ville, plus qu’à Rennes à choisir, si vous devez faire une pause sur la route de la Bretagne…

La bonne adresse : Nantes-Camping, et oui, c’est un… camping. Dans mes souvenirs, le premier et le seul à ce jour que j’ai vu aussi proche du centre-ville ! Et pourtant, pas de pollution, de bungalows empilés les uns sur les autres, de bruits de circulation : on a vraiment l’impression d’être dans un petit village, sauf qu’on a le tram qui passe devant la porte et nous amène au centre-ville en cinq minutes. Le tout dans ce genre de petits chalets bien aménagés à l’intérieur. Un très bon souvenir.

TopVilles NantesJe ne suis jamais allé à Nantes… Sauf une fois au chalet.

 

7) Paris

Ah, comment classer Paris… ? Ouais, la comparaison avec Rennes ou Montpellier est pas évidente, celle avec Rome, Londres ou Lisbonne dans un top des capitales européennes aurait plus de sens. Objectivement, Paris a des quartiers et des monuments magnifiques, une offre culturelle dingue, est facile d’accès depuis n’importe où… Faut-il vraiment que je la présente en détail ?

En contrepartie, les hébergements/bars/restos y sont souvent d’un mauvais rapport qualité-prix, les endroits craignos sont nombreux, les ensembles bétonnés sans intérêt particulier aussi, et les parigots sont rarement aimables. Donc cette place en milieu/fin de classement est plutôt méritée si on fait la moyenne de tout ça.

TopVilles ParisLa Défense c’est quand même moche non ?

La bonne adresse : j’ai un tas de bonnes adresses comme de mauvaises à Paris et en choisir une seule n’est pas évident. Une qui me vient en tête : le Petit Baiona, un petit bistrot basque qui sert des bières et des planches en diffusant les matchs de rugby, mais où j’ai surtout apprécié le brunch servi tous les dimanches. Une partie buffet à volonté pour les traidtionnels gâteaux, viennoiseries, boissons ; et une partie – la plus intéressante – servie dans une grande assiette pleine de spécialités basques ! Le tout à un prix très correct pour le quartier, au sud du 11ème arrondissement.

 

6) Nice

Je suis allé deux fois à Nice. La première m’a laissé un bon souvenir… Et la seconde un peu moins puisque c’était le week-end de l’attentat sur la Promenade des anglais, mais on va en faire abstraction. C’est une ville du sud, une ville du bord de mer, et la Promenade en question est agréable. Il y a aussi de petits quartiers piétons sympathiques et de belles vues en montant sur les hauteurs, le tout dans un climat plutôt sécurisant. En été, la ville est évidemment blindé de touristes et les prix y sont affreusement élevés. Pour avoir testé les deux formules, si le but est de profiter de la mer, du soleil et de visiter la région, je préfère largement séjourner dans une ville plus en arrière-pays, quitte à venir sur Nice certains soirs pour l’animation, qu’à Nice-même.

TopVilles Nice

La bonne adresse : Riddle Room. Ce n’est ni un bar, ni un resto, ni une auberge, mais qu’est-ce donc ? Tout simplement le meilleur escape game que j’ai fait à ce jour. Et j’en ai pourtant testé de très bons à Paris, et au moins un dans la plupart des villes citées ici. Ici, nous avions fait l’intrigue locale sur le casse de Nice et elle réunissait tout ce qu’on recherche dans un escape game : gamemaster génial (et au rôle bien intégré dans l’histoire), décors réalistes, intrigues originales, scénario crédible, esprit d’équipe nécessaire. Bref, une réussite à tout point de vue.

 

5) Marseille

Même si elles sont très différentes, j’ai beaucoup hésité à intervertir Marseille et Nice ! Marseille est bien plus bordélique, la circulation est un cauchemar – mais les transports en commun sont efficaces. On s’y sent beaucoup moins en sécurité globalement. Mais à côté de ça, moins de touristes évidemment, plus de locaux auxquels on ne niera pas la fierté de leur ville et une vraie identité, des parcs agréables, un vieux-port sympathique, un MUCEM qui vaut le détour, et surtout la basilique Notre-Dame-de-la-Garde qui offre une belle récompense à une montée certes physique !

TopVilles Marseille

Le seul regret : que Plus Belle la Vie soit en réalité tournée en studio, ce qui signifie que le quartier du Mistral n’existe pas en vrai. Je suis déception.

La bonne adresse : Le Fantastique. Un restaurant… fantastique (ahah), avec une belle terrasse à l’arrière qu’on est loin de deviner quand on passe devant la façade dans la rue. On y mange bien – si on sait abstraction des entrées bien trop petites, mais le reste est parfait – et les cocktails sont excellents.

 

4) Lyon

Aaaaah Lyon. En apparence, la ville aurait tout pour me plaire. Pas très loin de chez moi, facile d’accès, des TEC efficaces. Les promenades le long des quais sont aussi agréables que le vieux-Lyon ou la montée vers Fourvière. Il y a beaucoup de choses à faire culturellement (j’aime beaucoup le petit musée du cinéma) et la fête des lumières, c’est quand même quelque chose.

TopVilles Lyon

Alors pourquoi n’est-elle pas mieux classée ? Deux possibilités : soit il y a de la grosse qualité sur le podium, soit y a quand même des défauts. Un peu les deux. Le climat est quand même glacial, il empêche même de profiter pleinement de la fête des lumières (qui a mis ça en décembre sérieux?). Les prix sont quasiment les mêmes qu’à Paris. Rejoindre leur aéroport est un cauchemar. Mais surtout, les lyonnais ont clairement un complexe d’infériorité à l’idée d’être l’éternel second de la région au niveau sportif, dominés qu’ils sont par Clermont au rugby ou par Saint-Etienne au foot.

La bonne adresse : Mercredi Biscuiterie. Ouais c’est rare que je conseille un salon de thé / coffee-shop / pâtisserie (on est un peu entre les trois ici). En général, dans mes adresses, il y a soit de la bouffe de préférence un peu grasse, soit un bon choix de bières pressions ou de rhums, ce genre de trucs. Ben pas là ! Les gâteaux de Mercredi et en particulier son impoli, copie en fait-maison du célèbre napolitain, m’ont totalement fait oublier l’absence d’alcool ici !

 

3) Toulouse

Aaaaah Toulouse ! Elle pourrait être première si les supporters du Stade Toulousain étaient moins lourds ! Une ville que j’apprécie particulièrement, facile d’accès, paisible, peu chère sur place par rapport aux autres du classement. Sud-ouest oblige, il y fait souvent chaud, on y mange bien et les gens y sont pour la plupart très sympathiques, tant qu’on leur demande pas un pain au chocolat. Pour la vie nocturne, Toulouse est également très agréable. Qu’est-ce qui lui manque pour être mieux classée ? Peut-être un peu de verdure, quelques monuments plus emblématiques, ou des quais de la Garonne mieux mis en valeur peut-être… Je trouve aussi dommage qu’il n’y ait pas une vraie place, grande, arborée, qui donne envie de prendre un café en terrasse. Le Capitole, c’est tout petit en vrai…

TopVilles Toulouse

La bonne adresse : Burger’N’Co. Encore un resto à burgers, sans doute le meilleur que j’ai trouvé à ce jour en France. Là encore, une petite pépite inconnue à l’époque où on l’a découvert, qui a depuis ouvert un second établissement en ville ainsi qu’un troisième à Montpellier. Une ambiance plutôt rock et des burgers qui portent tous le nom d’un grand classique du genre : Stairway to Heaven, Personal Jesus, Highway to Hell… Il y en a pour tous les goûts

 

2) Bordeaux

Bordeaux/Toulouse, Toulouse/Bordeaux, encore un gros dilemme que j’ai eu en écrivant ces lignes… Commençons par le sujet qui fâche : les parisiens. De l’aveu-même des bordelais que je connais, les parisiens ont envahi Bordeaux depuis l’ouverture de la LGV, et ça a un effet sur la saturation du réseau de transports, la bétonnisation de la ville, ou bien sûr les prix qui s’adaptent au pouvoir d’achat plus élevé des arrivants (mais le mien n’a pas suivi !). Dommage, car en attendant, Bordeaux est une ville dont j’ai une super image : de superbes bâtiments comme la place de la Bourse, des quais et quelques parcs agréables, comme à Toulouse une offre culinaire qui me plaît, un climat chaud quoique déjà plus pluvieux. Si Bordeaux se défend évidemment très bien en matière de vie nocturne, j’aime aussi simplement m’y balader de nuit : je trouve les places, les édifices, les ponts, superbes une fois éclairés.

TopVilles Bordeaux

La bonne adresse : Chez Kimmie. J’ai hésité avec le Simeone Dell’Arte, l’italien qui reçoit ma visite presque à chaque fois que je suis sur Bordeaux, ecellent mais trop classique. Kimmie propose un concept que j’ai découvert chez lui : la fondue chinoise. On choisit un bouillon (plus ou moins épicé), la table chauffante se charge de le garder chaud. Et on fait cuire les viandes, poissons, légumes et autres accompagnements directement dans le bouillon. Une sorte de fondue bourguignonne, mais avec d’autres types de saveurs, qu’on voit beaucoup moins – en France en tout cas.

TopVilles Bordeaux2

 

1) Clermont-Ferrand

Grosse grosse surprise, n’est-ce pas ? Mais même en réfléchissant objectivement, je ne vois que des avantages à Clermont. Déjà, c’est relativement central, donc où que vous soyez en France vous ne devez pas en être trop loin (ça se discute pour ceux qui habitent Brest ou Lille, OK). Sur place, tout sera vachement moins cher qu’à Paris ou à Lyon. On y mange très bien même si la cuisine auvergnate est un peu grasse. On est tout proches de balades super sympas à faire dans la nature, comme le Pariou ou l’emblématique montée du Puy-de-Dôme.

TopVilles ClermontFdClermont vue depuis le Puy-de-Dôme, un jour en hiver…

Mais les feignants ou les joggers non véhiculés pourront se contenter du jardin Lecoq ou du parc Montjuzet. Sa cathédrale tout noire en pierre de Volvic, on aime ou on aime pas, mais c’est original. L’Aventure Michelin fait partie des visites à faire, mais l’incontournable reste bien sûr de venir voir un match au stade Michelin (oui, tout s’appelle Michelin dans cette ville, ou presque) dans la plus belle d’ambiance de tout l’Europe du rugby – ex-aequo avec Limerick, OK !

TopVilles Clermont

La bonne adresse : j’ai beaucoup hésité, ayant minimum une bonne vingtaine d’adresses en tout genre à conseiller dans le coin, j’avais d’ailleurs encore une fois un excellent italien  (Il Visconti) en tête… Mais j’ai choisi de nommer le Fiesta Grande. C’est vraiment un des meilleurs restos mexicains où j’ai mangé en France – le deuxième meilleur en fait, le premier étant à Rodez, mais il a changé de proprio entretemps. Le patron est un personnage haut en couleurs qui ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais à moi si. Ses cocktails sont parfaits, ses plats aussi avec une mention pour les ribs !

 

Précision « méthodologie » : il s’agit des dix plus grandes villes françaises par rapport à la population de leur aire urbaine SAUF Strasbourg que je n’ai jamais visité et que j’ai remplacé par Clermont-Ferrand. Méthodologie discutable mais assumée.

9 réflexions sur “Top 10 des villes françaises

  1. J’ai visité seulement 5 des villes sur ta liste mais je suis allée à Strasbourg qui est superbe ! Je devais aller à Nantes fin mars mais j’ai eu un empêchement (Coronachiant). Ca fait des années que je veux aller à Nice sans avoir eu l’occasion jusque là. Je connais trop mal la France !

    Aimé par 1 personne

      1. 1) Bordeaux : la plus belle ville de France en toute objectivité 😉
        2) Marseille : j’ai étudié 1 an à Aix-en-Provence et j’ai adoré Marseille, il y a des quartiers très sympas et j’adore son positionnement géographique.
        3) Paris : notre capitale est très belle, unique mais elle a trop d’inconvénients pour retourner vivre un jour dans le coin
        4) Strasbourg : tellement jolie et agréable ! Par contre j’y suis allée en été et j’aurais peur d’avoir froid en hiver
        5) Rennes : je l’ai vite fait visitée lors d’une formation et j’ai été agréablement surprise
        6) Toulouse : en bonne bordelaise et en toute objectivité 😀 (en vrai je n’y suis pas allée depuis près de 15 ans et je ne m’en rappelle pas vraiment du coup j’aurais du mal à me prononcer)

        J'aime

    1. Ahah le classement de Clermont n’est évidemment pas objectif et d’ailleurs, je ne sais pas si la ville elle-même est comparable aux autres (beaucoup plus petite). Sans forcément refaire le classement complet, quel aurait été ton podium ? 🙂

      J'aime

      1. Pas évident :
        – 3ème : Toulouse. Pour le coup, je suis assez d’accord avec tes arguments : météo clémente, locaux sympathiques et ville plutôt paisible et accueillante.
        – 2ème : Lyon. Riche culturellement. Très jolie ville. J’y ai vécu quelques mois et j’aime toujours y retourner.
        – 1er : Lille. Ok, faut aimer le ciel gris et la pluie mais c’est une ville à taille humaine avec énormément de propositions culturelles. C’est une ville qui bouge bien. Les rues du Vieux Lille sont charmantes. Et quand on aime voyager, c’est à 2 pas de plusieurs capitales : Londres, Paris, Bruxelles et Amsterdam (ok, je manque peut-être d’objectivité sur cette 1ère place…!)
        Sinon, Strasbourg est une très belle ville aussi. Ca vaut le coup.

        Aimé par 1 personne

      2. Bon, j’essaierais de donner à nouveau sa chance à Lille lors de mon prochain passage (il y en aura à cause du taf) ^^
        Strasbourg, j’aimerais bien je pense. Si les frontières restent fermées un moment, l’Alsace peut être une destination française sympa…

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s