Road-Trip en Israël

Après un franchissement de la frontière terrestre entre Aqaba et Eilat sur lequel j’aurais l’occasion de revenir… plus tard, le road-trip a continué, avec une autre voiture, côté Israël.

Après coup, je me dis que la voiture était loin d’être indispensable. Nous avons passé moins de temps en Israël qu’en Jordanie, le réseau de bus y est beaucoup mieux développé et aurait pu nous suffire, d’autant que nous sommes beaucoup restés sur Jérusalem. Seule plus-value d’être motorisé : pouvoir faire quelques arrêts « photos » dans le sud, notamment du désert du Néguev, que nous n’avions hélas pas le temps de visiter plus en profondeur bien qu’il y ait de jolies choses à voir (le Red Canyon notamment).

Jordanie 20b

Notre première étape était au sud du pays, au bord de la mer morte. Elle est moins belle que côté Jordanie, surtout avec le brouillard de merde qu’il y avait ce jour-là, mais elle présente l’avantage non négligeable d’avoir des plages gratuites avec des vestiaires, des douches, de quoi se rincer les pieds, etc ! Pratique car elle est toujours aussi salée. Là, ils ont pas fait les juifs sur ce coup-là (ça y est, ça commence…).

Jordanie 20a

On s’est ensuite posés pour trois nuits consécutives à Jérusalem, record du séjour puisqu’hormis à Petra (deux nuits), on bougeait tous les jours le reste du temps. J’aime bien commencer mes visites de villes par un walking tour, et Jérusalem est parfaitement adaptée pour ça puisqu’à moins d’être très calé en histoire et surtout en histoire des religions, vous allez forcément rater un détail sinon.

Jordanie 25Le seul truc pas religieux/historique de ce séjour…

L’excellent Free Walking Tour de l’agence Sandeman’s (implantée un peu partout en Europe pour ce type d’activité) nous a permis d’avoir un premier aperçu de la ville. Le tour débute à la porte de Jaffa, et se concentre essentiellement sur l’ancienne ville fortifiée et le quartier juif. Dôme du rocher, tour de David, mur des lamentations, etc.

À la fin, le guide nous laisse devant l’église du Saint-Sépulcre. C’est une basilique qui est un lieu important de pèlerinage pour les chrétiens car on y trouve à la fois l’endroit où Jésus aurait été crucifié, son tombeau, et donc le lieu de sa résurrection.

Jordanie 22bIci c’était la résurrection…

Jordanie 22c…et là la crucifixion.

Le lendemain, journée complète pour visiter la ville ! Ce n’est pas franchement le chemin mais pour se rendre à l’incontournable esplanade des mosquées, on choisit d’emprunter la Via Dolorosa. Plus que jamais, je marche sur les pas de Jésus car c’est le chemin qu’il aurait emprunté en portant sa croix avant sa crucifixion.

Jordanie 22a

Puis on passe devant le fameux Mur des lamentations. Certes, on n’est pas du genre à se lamenter (oui cette vanne est tirée de Qu’est-ce-qu’on a fait au bon Dieu 2, et j’ai honte) mais ça reste impressionnant de voir autant de gens prier en touchant ce mur, hommes et femmes séparées bien sûr (avec beaucoup plus de place pour les premiers…). Beaucoup de bar-mitsva dans le coin également !

L’esplanade des mosquées est magnifique, c’est sans doute le lieu à voir de la ville puisqu’outre le rocher du Dôme et la somptueuse mosquée Al-Aqsa, on a un beau panorama du reste de la ville tout autour. C’est un lieu important pour les musulmans : c’est ici que Mahomet, le gars qu’on a pas le droit de dessiner, serait monté au ciel.

Jordanie 21

Je suis rentré pour la première fois dans une synagogue ! Celle de la H’ourva. C’est moins impressionnant qu’une belle cathédrale ou une grande mosquée, mais ça reste instructif. On a pu visiter tous les étages, aussi bien le sous-sol qui permet de voir des vestiges de « l’ancienne ville » que la terrasse qui offre une vue à 360 degrés sur toute la cité.

Après avoir brièvement traversé le quartier arménien où l’on rencontre des fans de Charles Aznavour (si si), on se dirige vers le mont Sion. Plusieurs bonnes raisons d’y aller : on y trouve le monastère de la Dormition, lieu important pour les chrétiens car c’est ici que Marie aurait plongé dans un sommeil éternel.

Jordanie 23b

Les juifs viendront surtout pour la tombe du roi David… Personnage important dans leur religion, mais lieu important également car il servait de lieu de prière de substitution à l’époque de l’occupation jordanienne, lorsque le Mur des lamentations leur était interdit d’accès. Un peu en contrebas, un cimetière qui abrite la tombe d’Oscar Schindler.

Le mec de la liste ?

Lui-même ! Si vous avez vu le film (ATTENTION SPOILER SINON) vous savez qu’à la fin, on voit toutes les personnes qu’il a sauvés des nazis venir placer un caillou sur sa tombe. Ouais, d’habitude on met des fleurs, mais c’est plus cher… Bref, sa tombe est exactement comme dans le film avec les petites pierres en place dessus. Un homme assez âgé y était en même temps que nous, très ému. C’était la première fois qu’il venait et il nous a expliqué que son père faisait partie des personnes que Schindler avait sauvées.

Jordanie 23c

Une belle conclusion sur ce chapitre « Jerusalem » puisque le reste du temps, nous avons fait quelques allers-retours en Palestine/Cisjordanie. Mais ce sera pour un autre article. J’ai donc fait l’impasse, faut de temps, sur le mont des Oliviers : là où Jesus a passé ses dernières heures avant la trahison de Judas. Tant pis !

Un mot quand même sur Tel-Aviv, où nous passions notre dernière nuit et donc une toute petite journée avant de décoller. La ville elle-même n’est qu’une cité balnéaire. Le poids de la religion n’y est pas particulièrement prégnant, on y voit beaucoup moins d’hommes portant des kippas ou de femmes portant des perruques qu’à Jerusalem. L’intérêt s’il faut en trouver un, c’est qu’il y a une belle plage qui longe une bonne partie de la ville, et beaucoup d’endroits pour sortir la nuit – même si bizarrement, Jerusalem n’était pas mal lotie non plus à ce niveau-là.

Jordanie 27a

Notre auberge de jeunesse était située dans un quartier qui est un peu le temple des artistes en herbe, et il y avait du street-art un peu partout. On n’a pas fait de visite guidée de la ville, mais on en a fait un (rapide) de ce quartier uniquement avec un passionné de graffitis. Pas forcément mon cas mais bon, c’est toujours bien de voir quelqu’un partager sa passion.

Et pour le reste… On se balade principalement dans le sud de la ville, dans la « vieille ville de Jaffa » et on trouve sur notre chemin la Clock Tower, la mosquée Mahmudiyya, ou encore le parc Abrasha (plein d’arbres à chats !), idéal pour se poser une dernière fois avant de rentrer… Enfin, avant de passer les contrôles à l’aéroport d’abord. Mais ça aussi, ce sera une autre histoire !

 

Les bonnes adresses :

Shkedi’s Camplodge (Ein Tamar) : histoire de changer des traditionnels hôtels ou auberges de jeunesses que nous avions le reste du séjour, nous avons fait étape dans ce camping où il n’est pas question de poser une tente Quechua, mais de dormir dans des espèces de petits chalets très mignons. Le but était d’éviter de tirer d’un coup toute la route jusqu’à Jerusalem, d’avoir un spot pas trop loin de la Dead Sea, et… C’est réussi. Peu de touristes, beaucoup d’ouvriers qui avaient des chantiers dans le coin et qui venaient là pour le prix bas et la possibilité de cuisiner soi-même. La déco est quand à elle… Originale.

Jordanie 29a

Roger’s Hostel (Tel-Aviv) : autant notre auberge de Jérusalem était un peu « usine », autant cet hostel plus familial de Tel-Aviv était fort sympathique, dans un quartier sympa que le propriétaire des lieux nous a présenté lors d’un Free Walking Tour. Bonne ambiance en résumé !

Ishtabach (Jerusalem) : peut-être le meilleur repas du séjour ? Bon, on a aussi testé l’auto-proclamé « meilleur hummus de Jerusalem » mais on a tellement mangé de hummus que même lorsqu’il est excellent, j’en peux plus. Ici, une spécialité kurde est à l’honneur : des espèces de chaussons à la viande (ou végétarien) fourrés avec ce que l’on veut, et plein de petites sauces épicées ou pas pour accompagner ça. Un régal, à manger avec une pinte de bière pression locale !

Jordanie 29b

Une réflexion sur “Road-Trip en Israël

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s