Des vacances entre Potes… et Bilbao

Dublin en 2013, Londres en 2015, Barcelone en 2016 : les finales de coupes d’Europe du rugby ou du championnat de France m’ont souvent servi de prétexte pour voyager dans le passé. Rebelote cette année puisque les deux finales de coupe d’Europe sont programmées à Bilbao : l’occasion de visiter le pays basque côté espagnol où je n’ai encore jamais mis les pieds.

Bilbao 01Les habituels ringards ne trompent pas, y a une finale de Hcup dans le coin !

Dans le détail, si on oublie le premier et le dernier jour qui serviront surtout au (long) trajet en voiture depuis l’Auvergne, nous passons deux jours complets en Cantabrie, à la limite des Asturies ; et deux autres jours au Pays Basque.

La Cantabrie a deux intérêts. D’abord, c’est une région à fromages ! Comme son nom l’indique, on y trouve…

Du Cantal et du brie ?

Non, du queso de Cantabria – littéralement fromage de Cantabrie, nom fort original – qui n’a rien à voir avec ces deux-là… C’est très bon même si, on va pas se mentir, ça mérite pas neuf heures de route.

Plus intéressant, le parc national des Pics d’Europe ! Un massif dont les trois principaux sommets culminent à plus de 2.600 mètres. Il s’étend à la fois sur la Cantabrie, les Asturies, et Castille-et-León. Un petit paradis pour les randonneurs.

Pas mal d’animaux en liberté dans le coin. Des chevaux, des chèvres, et selon la légende, même des ânes (!)

Bilbao 03

Des vacances sans visiter d’église ne sont pas forcément des vraies vacances. On n’en a pas vu de très belles dans le coin, mais on va éviter de passer pour des anticléricaux et donc vous proposer le monastère Santo Toribio de Liébana. On y trouverait le plus grand morceau de la vraie croix sur laquelle Jésus aurait été crucifié. Notez le double usage du conditionnel.

Bilbao 04

Un dernier petit truc à voir dans le coin ? Ce sera la village de Mogrovejo, typique de la région avec ses maisons (et ses habitants) qui semblent figés dans le temps depuis des siècles. Le film Heidi y a été tourné. Mais vu qu’il y a environ 47 adaptations et que j’en ai vu aucune, j’ignore laquelle à l’heure où j’écris ces lignes.

Bilbao 05

Dans un autre style, Potes est sympa – et pas juste pour l’inévitable photo que tous les groupes d’amis français font sans doute devant le panneau… C’est la grande ville du coin, on y trouve pléthore de bars, restos, commerces, mais elle a un certain charme aussi.

Bilbao 06

Pour la deuxième partie du séjour, on prend la route du pays basque. Mais pas celle de Bilbao où les prix des hébergements ont explosé avec les matchs de rugby qui attirent énormément de touristes français et britanniques. Après un long débat entre nous, nous décidons de poser nos valises à Deba, petite cité balnéaire où nous connaîtrons des hauts et des bas.

Nous sommes alors à trois quarts d’heure de Bilbao où nous passerons la journée du vendredi. Les deux coupes d’Europe ont livré leur verdict bien après que nous ayons acheté nos places : dans la « petite », la Challenge Cup, Gloucester est opposé à Cardiff. Dans la grande, la Champions Cup, les irlandais du Munster affrontent les bourgeois du Racing Metro 92, qui se sont qualifiés après avoir honteusement bénéficié de l’aide de l’arbitre en quart de finale, face à Clermont. Bien évidemment, dan ces conditions, nous boycottons le deuxième match (NB : et avons eu raison car il a été chiant, même si heureusement le Munster a gagné) et nous contentons de la petite finale. Le match lui-même sera spectaculaire et longtemps indécis, avec une victoire 31-30 des gallois, mais c’est aussi l’occasion d’admirer le stade San Mamès.

Bilbao 07

Ce temple du football accueille depuis 2013 l’Athletic Bilbao, et il hébergera aussi des matchs de l’Euro 2020. Contrairement à beaucoup de stades récents – surtout en France – il est très proche du centre-ville et c’était un plaisir de pouvoir y aller à pied depuis le musée Guggenheim.

Guggenheim justement, parlons-en : notre autre grande visite de la journée. Le bâtiment lui-même vaut le détour. Pour les radins, plusieurs œuvres majeures sont exposés hors du musée à la vue de tous : les tulipes de Jeff Koons, l’araignée de Louise Bourgeois, l’arc rouge de Buren qui est posé sur l’un des principaux ponts de la ville…

Bilbao 08

Et pour ceux qui paieront l’entrée… Mauvaise surprise, c’était 10€ jusqu’au 10 mai, 13€ à partir du 11 mai. Particulièrement rageant quand on y est le 11 mai. D’autant que pour ce prix-là, la visite ne m’a pas emballé plus que ça. Il y a des trucs chouettes, comme les immenses sculptures La matière du temps de Richard Serra :

Bilbao 09

…et d’autres auxquels j’ai rien compris, comme ça m’arrive assez souvent avec l’art moderne. Mais au-delà de ça, je trouve surtout que la visite se fait assez vite au final. Quand on compare aux 17€ du Louvre ou du Rijksmuseum où l’on peut passer une journée sans avoir le temps de tout voir, ça fait mal.

Avant le retour, nous irons voir une petite merveille du Pays Basque : Gaztelugatxe.

Bilbao 10

Une petite île difficile d’accès avec son chemin étroit et escarpé, surtout les jours où il y a beaucoup de vent – c’était le cas. Signalons que c’est entièrement gratuit, y compris le parking !

Bilbao 11

Au sommet se trouve un ermitage datant d’un dixième de siècle. Mais c’est pour un événement plus récent que le lieu est particulièrement connu : il a été utilisé comme décor dans Game of Thrones, lorsque Daenerys Targaryen se rend à Dragonstone !

Bilbao 12ALe château est un peu plus grand que l’ermitage qui y est réellement…

Bilbao 12BLa vue depuis la chambre de Daenerys (quel pied !)

Voilà ce qu’il y a à dire sur ce court séjour de l’autre côté des Pyrénées. Certains s’étonneront que je n’ai pas mieux rentabilisé que ça les nombreux jours feriés du mois de mai ? Je vous rassure : j’avais passé une grosse dizaine de jours au Maroc avant d’enchaîner sur l’Espagne ! Les articles arrivent bientôt et, petit teaser, il y a sera (entre autres) à nouveau question de Game of Thrones

Les bonnes adresses :

Le Airbnb de Cabezón de Liébana : nous avions choisi ce village à 5 minutes de Potes, histoire d’être proche de tout mais en étant au calme. Une superbe maison typique, avec sa « chimenée », pour un prix plutôt bas : 206€ les deux nuits pour six personnes. Les proprios nous ont envoyé un guide de la région qui nous a évité de nous creuser la tête pour trouver des randos à faire ou des villages à visiter, et ils nous ont laissé des Sobao Pasiego à notre arrivée, la pâtisserie phare de la région (un genre de quatre-quarts mais en mieux) ! A quelques mètres de la baraque coule une rivière, qu’il est possible de longer à pied ou en vélo jusqu’à Potes par l’ancienne route que les voitures n’utilisent plus, pour une balade agréable.

Bilbao 13

Sorginzulo (Bilbao) : un excellent resto à tapas sur la Plaza Nueva, où il n’y a quasiment que des bars et des restaurants. On est restés sur des classiques à base de charcut’, fromage ou patates, mais ils étaient super bien préparés, et on s’en est sortis pour 13€/personne avec deux bières et le ventre bien rempli ! Seul regret, ils servent de l’Amstel et pas de la Mahou. Je sais : la Mahou c’est dégueulasse mais bon, on est en Espagne, on veut de la Mahou, c’est local.

Le point budget :

– 60€ de transport (essences, péages, parkings) : c’est long, certes, mais pas très cher !
– 110€ d’hébergement, soit 22€ par nuit… C’est correct vu les logements en question ;
– 40€ pour les visites : un poste vite vu qui englobe le match et le musée ;
– 140€ pour les restaurants, les bars, les courses, les achats de babioles… Là encore correct, surtout en ayant fini sur un resto à 38€ par personne le dernier soir. Très bon, certes, mais quand même trop cher pour figurer dans mes bonnes adresses. Mais si j’ai éveillé votre curiosité, c’est celui-là.
Donc au final, 350€ les 6 jours dont 4 complets sur place.

2 réflexions sur “Des vacances entre Potes… et Bilbao

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s